Bruxelles autorise l'utilisation du maïs génétiquement modifié comme aliment humain et animal

La Commission européenne autorisé ce mardi le utilisation de deux cultures de maïs génétiquement modifié et il a rénové la autorisation d'un tiers destiné à l'alimentation humaine et animale.

Les décisions d'autorisation du Gouvernement communautaire ne permettent d'importer que ces espèces génétiquement modifiées utilisation dans les aliments et les pensées, mais ne les cultivez pas dans l'Union européenne (UE). Ces méchants ont parfois été à un procédure d'évaluation exhaustive et rigoureusequi garantit un haut niveau de protection de la santé humaine et animale, ainsi que de l'environnement, informe les autorités communautaires.

Champ de maïs / pexels

La décision de Bruxelles est basée sur une information de la Autorité européenne de sécurité alimentairea (EFSA, par ses sigles en anglais), qui a émis un évaluation scientifique favorable je conclus que ces gros gènes génétiquement modifiés sont tan assurances comme leurs homologues conventionnels.

Valide depuis 10 ans

Les autorisations ont une valable 10 anset tout produit fabriqué à partir de ces cultures génétiquement modifiées sera soumis aux restrictions normes d'étiquetage et de traçabilité de l'UE.

La Commission avait l'obligation légale de décider de ces autorisations après que les États membres n'en ont pas obtenu une. majoritairement qualifiée en faveur ni en contre de l'autorisation du Comité Permanent et du Comité d'Appel postérieur.