Les sauveteurs indonésiens évacuent tous les alpinistes du volcan Marapi après une éruption qui a tué 23 personnes

TANAH DATAR, Indonésie, 6 décembre () – Les sauveteurs ont évacué tous les alpinistes coincés sur le volcan indonésien Marapi, a déclaré mercredi un porte-parole de l’agence de recherche et de sauvetage, après son entrée en éruption cette semaine, tuant 23 personnes.

Il y avait alors 75 alpinistes sur le Marapi, l’un des volcans les plus actifs de Sumatra, culminant à 2 891 mètres (9 484,91 pieds), lorsqu’il a commencé à cracher des nuages ​​gris de cendres atteignant 3 kilomètres (2 miles) dans le ciel dimanche.

Jody Haryawan, porte-parole de l’équipe de secours, a déclaré qu’un alpiniste disparu avait été retrouvé mercredi après-midi. Mardi, les sauveteurs ont évacué 22 corps du volcan.

Tous les alpinistes ont été retrouvés, après le sauvetage de dizaines de personnes, dont beaucoup ont été blessées ou brûlées par l’éruption.

Le processus d’évacuation a été entravé par le terrain difficile et sept petites éruptions, a déclaré Jody.

Mercredi, des funérailles ont eu lieu pour l’alpiniste Yasirli Amri, 20 ans, dans le village de Turawan, dans la région de Tanah Datar, à l’ouest de Sumatra.

Une vidéo que Yasirli a filmée d’elle-même attendant d’être secourue après l’éruption du volcan est devenue virale sur les réseaux sociaux. On la voit allongée, le visage recouvert d’une cendre épaisse et grise, alors qu’elle a du mal à respirer.

« Ma sœur tenait toujours son téléphone portable et elle a essayé de demander de l’aide via les réseaux sociaux », a déclaré Fransua Mitra, le frère de Yasirli, lors des funérailles, ajoutant que c’était la première fois qu’elle escaladait une montagne.

Son ami proche, Ridho Maulana Putra, la décrit comme « une bonne personne et toujours souriante ».

L’éruption du Marapi dimanche a été la plus meurtrière depuis 1979, lorsqu’une éruption avait tué 60 personnes. Sa dernière éruption a eu lieu en janvier et février de cette année.

L’Indonésie est située à cheval sur ce qu’on appelle la « Ceinture de feu », qui abrite plus de 100 volcans actifs.

Reportage d’Ananda Teresia à Jakarta ; Écrit par Stanley Widianto ; Montage par Bernadette Baum

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson .