Séismes meurtriers en Afghanistan au fil des ans

NEW DELHI, 8 octobre () – De puissants tremblements de terre en Afghanistan ont tué plus de 2 000 personnes et en ont blessé plus de 9 000, a annoncé dimanche l’administration talibane. Il s’agit des secousses les plus meurtrières depuis des années dans ce pays sujet aux séismes.

L’Afghanistan, encerclé par les montagnes, a une longue histoire de tremblements de terre violents, dont beaucoup se produisent dans la région accidentée de l’Hindu Kush, à la frontière du Pakistan. Le nombre de morts augmente souvent lorsque des zones reculées sont touchées, et des décennies de guerre ont laissé les infrastructures en ruine, rendant les opérations de secours et de sauvetage difficiles.

Voici une liste des tremblements de terre en Afghanistan au cours des trois dernières décennies :

BADAKHSHAN, 2023

Un séisme de magnitude 6,5 a frappé la province peu peuplée du Badakhshan, dans le nord-est du pays, à 40 km au sud-est du village de Jurm, tuant au moins 13 personnes en Afghanistan et au Pakistan voisin.

KUNAR, septembre 2022

Alors que l’Afghanistan se remettait de violents tremblements de terre survenus trois mois plus tôt, des secousses ont frappé la province de Kunar en septembre, faisant huit morts.

PAKTIKA, juin 2022

Un séisme de magnitude 6,1 a tué 1 036 personnes dans la province orientale de Paktika, causant d’importants dégâts et obligeant l’Afghanistan à faire appel à l’aide internationale.

HINDU KUSH, 2015

Un séisme de magnitude 7,5, l’un des plus importants de l’histoire de l’Afghanistan, a tué 399 personnes en Afghanistan et dans ses voisins, le Pakistan et l’Inde.

HINDU KUSH, 2002

Deux tremblements de terre dans l’Hindu Kush en mars 2002 ont tué au total 1 100 personnes.

HINDU KUSH, 1991

Un tremblement de terre dans l’Hindu Kush a tué 848 personnes en Afghanistan, au Pakistan et en Union soviétique.

QAYEN, 1997

Un séisme de magnitude 7,2 à la frontière entre l’Afghanistan et l’Iran a tué plus de 1 500 personnes dans les deux pays et détruit plus de 10 000 maisons.

TAKHAR, février-mai 1998

Un tremblement de terre dans la province isolée de Takhar, dans le nord-est du pays, a tué au moins 2 300 personnes, selon certaines estimations allant jusqu’à 4 000. Trois mois plus tard, un séisme de magnitude 6,6 dans la même région a fait 4 700 morts.

(Cette histoire a été reclassée pour corriger l’orthographe de « par » au paragraphe 2)

Reportage de Mayank Bhardwaj; Montage par William Mallard

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson .